Papa et le portage

Publié par maude bilodeau le

Lorsque Constance est arrivé dans notre vie, il y a déjà presque 5 ans, je savais qu’un porte-bébé ça existait mais c’est tout, pas plus. Je ne savais pas qu’il y avait le portage ergonomique, qu’il y avait plusieurs types de portage et qu’on pouvait aussi le pratiquer pour le simple plaisir de passer un moment privilégié avec son enfant. Pour moi, ce n’était qu’utile, seulement un substitue à la poussette.

 

C’est évidement ma conjointe, la mère de mes enfants qui m’a initié au portage et qui m’a ainsi ouvert les yeux. C’est une histoire d’amour qui a commencé ! Rapidement, j’ai commencé à porter de plus en plus souvent pour finalement le faire tous les jours. À l’intérieur pour le dodo, à l’extérieur pour une marche, au centre-d ’achat out dans un autre lieu publique juste pour exprimer ma fierté d’être papa. Mais avant tout, le portage procure une proximité avec l’enfant que rien d’autre offre.

 

La maman est privilégiée par définition, elle porte le bébé 9 mois et lui donne son lait via l’allaitement, ce qui lui procure beaucoup de proximité avec son bébé. Pour papa c’est moins évident des fois de trouver notre place dans toute cette nouveauté. Pour moi, le portage m’a procuré cette place, j’ai vraiment l’impression d’avoir et encore d’être chanceux de pouvoir être si proche d’elles.

 

J’aimerais dire aux papas qui se sentent moins concerné par le portage que les mamans, d’essayer car sinon ils passeront à côté de quelque chose d’unique. Ce moment permet aussi au bébé de s’habituer au père et aidera à créer des liens forts.

 

Oui c’est utile, oui ça libère les mains pour effectuer différentes tâches, mais c’est bien plus que ça. Mon rôle de père à mes yeux ne serait pas complet sans.

 

Bon portage à vous les papas.

 

Israël  


Partager ce message